zoopro formations animaux
Tél : 09 53 05 96 37

Suivez-nous

Facebook   Twitter   Instagram
Connaissances générales sur les lapins

Connaissances générales sur les lapins

Quelle est l'origine du lapin ?

Le premier lapin a apparaître sur terre est le lapin de Garenne, ou lapin commun, dont le nom scientifique est Oryctolagus cuniculus. Cette espèce existe depuis 1 million d’année et est à l’origine de toutes les races de lapins qui existe aujourd’hui.

La trace de cette espèce a été retrouvé en Andalousie grâce à un fossile qui date d’entre 300 000 et 120 000 années, période du pléistocène moyen. Le lapin est parfois confondu avec le lièvre pour autant ce ne sont pas les mêmes animaux même s’ils font partis tous deux de la famille des Léporidés.

Le lapin est un animal sédentaire qui est relativement fragile et qui crains l’eau. Son apparition dans d’autres endroits comme l’Amérique, l’Asie, l’Afrique ou même l’Australie est due aux hommes et n’a donc pas été mise en place naturellement.

Ce sont des animaux exclusivement herbivores qui vivent en groupe dans des terriers.

Les lapins sont des proies très recherchées par de nombreux carnivores. Ce sont des animaux dont l’espérance de vie dans la nature est estimée à 1 an car il n’est pas rare qu’ils décèdent en bas âge car ils auront servi de nourriture pour les mustélidés ou même les serpents. I peut également arriver que leur terrier se situe sur des terrains agricoles et qu’ils se retrouvent broyés par des machines industrielles ou même qu’ils ne survivent pas à l’hiver ou à d’éventuelles maladies.

Malgré cette courte espérance de vie dans la nature, les lapins sont considérés comme des espèces envahissantes car ils sont capables de produire 5 portées par an dont chacune peut comporter jusqu‘à 12 lapereaux. Ce phénomène a par ailleurs été démontré en Australie en 1874, avec l’introduction de 24 lapins de garenne qui a submergée l’Australie de plus de 30 millions d’individus à cause de l’absence de prédateurs.

Le lapin est un animal auparavant considéré comme un simple gibier, apprécié pour sa viande et son pelage, cependant il a peu à peu été domestiqué et est apparu dans les foyers.

Les lapins domestiques ont une espérance de vie bien plus élevé que les lapins qui vivent dans la nature, l’espérance de vie moyenne est de 10 ans.

Il existe de nombreuses espèces de lapins qui sont réparties en plusieurs genres :

  • Les Brachylagus
  • Les Bunolagus
  • Les Caprolagus
  • Les Nesolagus
  • Les Oryctolagus
  • Les Pentalagus
  • Les Poelagus
  • Les Pronolagus
  • Les Romerolagus
  • Les Sylvilagus

Parmi les lapins domestiqués on retrouve notamment le lapin angora qui est une espèce considérée comme mutante, en effet sa mutation génétique a fait apparaître une excroissance de poils. C’est un lapin que l’on ne retrouve pas dans la nature, c’est une espèce exclusivement domestiquée ce qui fait qu’il est inadapté à la vie sauvage.

Quelle est la morphologie du lapin ?

Le lapin possède une morphologie adaptée à son rôle de proie. La sélection naturelle a donc permis de retenir les lapins vigilants, attentifs aux prédateurs et capables de s’enfuir très rapidement. Sa morphologie fait ainsi de lui un animal aux sens très développés avec une musculature très puissante et une ossature légère.

L'ossature du lapin

Le lapin est un petit animal avec un structure osseuse très légère qui ne représente que 7 à 8 % de sa masse corporelle. Cela explique ses capacités à courir très rapidement mais aussi le fait qu’il est plus sujet aux fractures dues à des chutes ou des blessures.

Ses capacités de courses sont également dues au fait que ses membres postérieurs sont beaucoup plus puissants que ses membres antérieurs. De plus, son train arrière est aussi très musclé ce qui lui permet de se propulser rapidement.

L'ossature du lapin comprend 7 vertèbres cervicales, dont les deux premières sont l'atlas (permettant de porter sa tête) et l'axis qui joue un rôle primordial dans la rotation de la tête. Les 12 vertèbres thoraciques portent les 12 côtes. Seules les 9 premières côtes sont reliées ventralement au sternum pour former la cage thoracique, les 3 dernières sont dites "flottantes". Les 7 vertèbres lombaires sont suivies par le sacrum. Le sacrum correspond à la fusion de 4 vertèbres sacrées. Il permet de supporter les os du bassin. Il est suivi par 15 vertèbres coccygiennes dont la dernière dizaine correspond à la queue du lapin.

La dentition du lapin

Le lapin possède 28 dents qui sont réparties ainsi :

  • 4 incisives et 12 molaires à la mâchoire supérieure
  • 2 incisives et 10 molaires à la mâchoire inférieure

Lorsque le lapin a la bouche fermée seule ses 2 incisives supérieures sont visibles.

Le lapin peut facilement être sujet à des problème dentaires, il est donc important de lui apporter une alimentation équilibrée proche de son alimentation naturelle lui permettant d’user correctement ses dents.

Si vous suspectez que votre lapin ait un problème dentaire il est important de consulter un vétérinaire spécialisé dans les NAC.

Les oreilles du lapin

Le lapin est un animal qui est reconnu pour ses grandes oreilles. Cela lui permet d’avoir une excellente ouïe afin s’échapper rapidement s’il entend le moindre danger.

Ses oreilles représentent 12% de sa surface corporelle au total.

En plus de lui permettre d’entendre le moindre danger qui arrive, les oreilles du lapin lui permettent de thermoréguler sa température corporelle et ainsi évacuer le trop plein de chaleur, car il est dépourvu de glandes sudoripares, et est ainsi sujet aux coups de chaud.

Les yeux du lapin

Les yeux du lapin sont situés de façon stratégique. Ils sont placés sur les côtés de sa tête lui permettant ainsi de bénéficier d’un champ visuel de 190° pour chaque œil. Cela lui confère donc un avantage pour repérer un prédateur. Néanmoins ses yeux ne sont pas les plus adapté à une vie très ensoleillée c’est pour cela que le lapin est un animal crépusculaire qui apprécie les endroits sombres.

Le pelage du lapin

Le pelage du lapin est à la fois dense et double. Cela signifie dire qu'il est composé de deux genres de poils :

  • Les poils de couverture, ou poils principaux, qui sont longs, gros et raides. Ce sont ces poils qui permettent de définir la couleur du lapin mais également de le protéger. Ces poils sont aussi constitués de poils conducteurs et de poils plus petits qu'on appelle « jarre ».
  • Les poils de bourre, ou sous-poils, qui sont courts et fins, et permettent d’assurer l'isolation thermique du lapin.

La peau du lapin est très fragile, elle est protégée par son pelage.

Les couleurs chez les lapins sont très variés et sont réunis en 4 modèles :

  • Les modèles unicolores
  • Les modèles Agouti
  • Les modèles multicolores
  • Les modèles Himalayen

Ces modèles existent avec une présence ou non de marquage blanc.

Que mangent les lapins ?

Les lapins sont des animaux exclusivement herbivores. Ils se nourrissent donc naturellement à la fois d’herbes, de foins, de légumes mais aussi de graines.

L’aliment principal dans l’alimentation du lapin est le foin, cet aliment est essentiel.

Il existe plusieurs catégories de foins pouvant être donné à votre lapin, notamment :

  • Le foin de prairie
  • Le foin de luzerne
  • Le regain
  • Le foin de Crau
  • Le foin de pâturage
  • Le foin de montagne

Des granulés industriels peuvent compléter la ration de foin mais ne doivent pas représenter la majorité de son alimentation. Ces granulés peuvent être trouvés en animalerie et sont pratiques car ils sont faciles à doser et représentent un gain de temps.

Les fruits et légumes permettent également d’apporter des vitamines à votre lapin, ils doivent être également donnés en complément et ne pas correspondre à la totalité de sa ration alimentaire. Les légumes riches en vitamines A tels que les asperges, les carottes ou les cressons sont recommandés. Vous pouvez aussi donner à votre lapin des aliments comme la banane, de la cerise, du melon, des pommes ou même des abricots, tout cela en petite quantité.

Comme pour tous les animaux, les lapins ne tolèrent pas tous les aliments et certains sont toxiques pour lui. C’est le cas du pain, des biscottes, des cookies, des biscuits apéritifs, des céréales de petits déjeuner, des pâtes, des produits laitiers, du chocolat ou du maïs. Tous les légumes ne sont pas forcément bons pour votre lapin s’ils sont donnés en trop grosse quantité notamment le brocoli, l’artichaut, les choux, les petits pois ainsi que la laitue.

Pour en savoir davantage sur les furets, ou pour avoir le droit de les faire reproduire, Zoopro vous propose de passer l'ACACED (attestation de connaissances) "autres animaux de compagnie"