zoopro formations animaux
Tél : 09 53 05 96 37

Suivez-nous

Facebook   Twitter   Instagram
Connaissances générales sur le cochon d'Inde ou Cobaye

Connaissances générales sur le cochon d'Inde ou Cobaye

Quelle est l'origine du cochon d’Inde ?

Les cochons d’Inde sont originaires, non pas de d’Inde, mais d’Amérique du Sud. Cet animal est un rongeur appartenant à la famille des Caviidae, son nom scientifique est cavia aperea.

Le cochon d’Inde est également appelé cobaye domestique, cochon de mer ou même lapin de Barbarie. Son nom le plus connu reste cochon d’Inde et est dû au fait que les premiers conquistadores trouvaient une ressemblance avec le cochon par sa forme mais également à cause de la confusion qui a été faites entre l’Inde et l’Amérique.

C’est un animal qui aurait été domestiqué par les Incas il y a plus de 3000 ans, il était utilisé pour des sacrifices mais aussi pour sa viande.

Il est ensuite arrivé en Europe au 16ème siècle par les conquistadores espagnols. Les cochons d’Inde ont aussi été utilisé comme animal de laboratoire au 19ème siècle par de nombreux savants tels que Pasteur, Koch ou Von Behring.

Tandis qu’aujourd’hui, en Europe le cochon d’Inde a conquis de nombreux foyers et est entré dans la famille des NAC, au Pérou il est toujours élevé pour sa chair et vendu cuit au four et à la broche. Il est même qualifié comme « met de choix » par certains restaurants.

La domestication du cobaye a permis d’obtenir différentes races ainsi que de nombreuses variétés de couleurs.
Parmi les différentes races on retrouve : le péruvien, le skinny, l’abyssinien, le cochon d’Inde américain, le teddy, le shelty, l’himalayen, le texel, le rex, le cuy …

Comme de nombreux animaux vendus en animalerie, il arrive que les futurs propriétaires ne s’occupent pas comme il le faut de ces animaux, même si cela est souvent dû au manque d’informations.
Ce sont des animaux qui apprécient de vivre en groupe et non seul comme ce que beaucoup de personnes pensent. Le mode de communication s’effectue par des cris et des couinements ainsi que des ronronnements assez bruyants.

Quelle est la morphologie du cochon d’Inde ?

L'ossature du cochon d’Inde

Le cochon d’inde possède une ossature fine et arrondie.
Son squelette est composé de 258 os et son crâne est composé de 22 os fusionnés.
Les 34 vertèbres que composent sa colonne vertébrale se déclinent ainsi :

  • 7 vertèbres cervicales
  • 13 vertèbres thoraciques
  • 6 vertèbres lombaires
  • 1 vertèbre sacrée
  • 7 vertèbres caudales

Le cochon d’Inde possède 26 côtes ainsi que 43 os pour un membre antérieur et 46 os pour un membre inférieur.
Les femelles possèdent un disque cartilagineux qui relie les deux os du pubis. Il reste flexible de 6 à 9 mois, mais tend à se rigidifier après cet âge, et pose parfois problème pour la mise bas, surtout si c'est la première fois.

La dentition du cochon d’Inde

Le cochon d’Inde possède 20 dents qui poussent constamment.
Sa dentition est composée de 2 incisives, 2 prémolaires ainsi que de 6 molaires en haut et en bas.

Comme tout rongeur, ils ont besoin de les user au risque d’engendrer de gros problèmes de santé.
Il est important de savoir que les molaires poussent de 1,2 à 1,5 mm par semaine ce qui montre à quel point il est fondamental de fournir à votre cobaye du matériel à ronger au risque de voir apparaître une malocclusion dentaire qui peut être mortelle pour votre animal.

Les oreilles du cochon d’Inde

Le cochon d’Inde possède une ouïe très développée lui permettant d’entendre des fréquences allant de 125 à 50 000 Hz ce qui est bien supérieure aux capacités humaines. Cela est permis notamment grâce à son ouverture de pavillon et son canal auditif très court.

C’est un animal néanmoins très bavard qui craint le silence complet et préfère entendre des fréquences comprises entre 500 et 8000 Hz.
Certains bruits peuvent facilement le stresser et le cochon d’Inde est un animal qui peut être sujet aux problèmes cardiaques.

Les yeux du cochon d’Inde

Comme de nombreuses proies, les yeux du cochon d’Inde sont placés sur les côtés de sa tête lui permettant d’avoir un champ de vision de 340°.

De plus sa vue est plus fondée sur les mouvements que sur de la perception de reliefs. Cela peut être dangereux pour lui car il ne perçoit pas les différences de hauteur et peut tomber de haut facilement …
Il peut reconnaître certaines couleurs comme le jaune, le rouge et le vert ce qui lui permet donc de reconnaître facilement les végétaux qui composent son alimentation.

Le pelage du cochon d'Inde

L’ancêtre du cobaye domestique ne possédait qu’une couleur : agouti.
Le pelage ainsi que la robe des cochons d’Inde ont donc évolué avec le temps.
Des standards ont par ailleurs été mis en place par l’ANEC (Association nationale des éleveurs de cobayes) mais ces derniers s’enrichissent au fur et à mesure du temps.

Il existe donc des cobayes à poils lisses, à poils durs, à poils longs, à poils satins ainsi que des cobayes nus.

Parmi les principales robes, toutes textures de poils confondus, on retrouve la robe noire, havane, rouge, dorée, fauve, crème, blanche, lilas, beige, argentée, dorée, citron, cannelle, rouan, tan, fox, arlequin, écaille de tortue, dalmatien, couronnée, tricolore, rosette ainsi que de nombreuses autres.

Que mangent les cochons d’Inde / cobayes ?

Le cobaye est un rongeur qui est herbivore strict.

Il se nourrit donc exclusivement de végétaux tel que du foin, de l’herbe fraîche, des légumes ainsi que des fruits. Pour respecter ses besoins énergétiques il est nécessaire de lui donner 1/10 ème de son poids en légumes frais par jour ainsi que des fruits en quantité minime. Le foin quant à lui doit être donné à volonté dans la cage ou l’enclos du cobaye. 

Parmi les fruits et les végétaux conseillés on retrouve l’herbe fraîche, le brocoli, le céleri branche, la courgette, les feuilles de noisetier, les radis, la tomate, le topinambour, la roquette, le panais, le poivron, le pissenlit, le fenouil, les fanes de radis, le concombre, les clémentines, la banane, les ananas, le melon vert et jaune, le kiwi, les framboises ainsi que les fraises.
L’alimentation du cochon d’Inde doit être surveillée afin de ne pas créer de carences en vitamine C, mais aussi de ne pas engendrer de problèmes d’obésité chez l’animal.

Il existe aussi des nourritures industrielles spéciales cochon d’Inde. Ce mode d’alimentation est pratique et économique, vérifiez tout de même que ce soit des granulés stricts et non un mélange de graines et de granulés. Vous pouvez compléter cette alimentation en ajoutant du foin.

Les aliments qui sont toxiques pour le cochon d’Inde sont l’ail, l’avocat, la ciboulette, l’oignon, la rhubarbe, la laitue, les choux, les haricots, les poireaux, la pomme de terre, les artichauts, les carottes, les fanes de betterave, le navet, la sauge, la sarriette, l’oseille, le romarin, les figues, les dattes, les prunes, les pruneaux, les pistaches ainsi que la pastèque.

Pour en savoir davantage sur les Cobayes, ou pour avoir le droit de les faire reproduire, Zoopro vous propose de passer l'ACACED (attestation de connaissances) "autres animaux de compagnie"