zoopro formations animaux
Tél : 09 53 05 96 37

Suivez-nous

Facebook   Twitter   Instagram
Connaissances générales sur les chinchillas

Connaissances générales sur les chinchillas

Quelle est l'origine du Chinchilla ?

Le chinchilla est un mammifère rongeur originaire de l’Amérique du Sud. Il était présent sur la Cordillère des Andes ainsi qu’en Argentine, au Chili, au Pérou et en Bolivie, mais a aujourd’hui quasiment disparu à l’état sauvage. Ce sont des animaux qui sont apparus il y a plus de 50 millions d’années, à « l’âge des mammifères » dans un environnement difficile avec de fortes variations de températures.

Ces endroits comprenaient peu de prédateurs pour les chinchillas ce qui leur a permis de les coloniser. Les chinchillas sont des animaux habitués à vivre en groupe et le nombre de chinchillas par groupe pouvait atteindre plus de 100 individus.
Il existait auparavant de nombreuses espèces de chinchillas qui ont disparus au fil du temps comme le chinchilla royal.
Les chinchillas actuels sont des croisements entre le chinchilla lanigera et le chinchilla brevicaudata. Les espèces de chinchillas qui ont disparu avec le temps n’ont pas été éliminées par des prédateurs mais bien par l’Homme pour obtenir sa fourrure mais aussi sa viande.

Pour créer un manteau avec cette fourrure il faut le poil de pas moins de 100 chinchillas.
L’espèce a par ailleurs faillit être exterminée à cause de la forte demande d’habits en fourrure de chinchillas mais heureusement l’exportation a été interdite en 1910.

Des élevages se sont ensuite mis en place pour faire connaître ces animaux comme des animaux de compagnie et non pour leur fourrure, même s’il existe toujours à l’heure actuelle des chinchillas élevé pour cela … Par ailleurs le chinchilla est répertorié sur la Liste rouges des espèces menacées en voie de disparition avec une perte sévère de 90% de sa population au cours des 15 dernières années. L’espérance de vie du chinchilla a par ailleurs été réduite, elle était auparavant de 10 à 15 ans et est aujourd’hui de 8 ans. Cela peut être dû aux animaleries qui ne renseignent pas assez les futurs propriétaires sur les besoins réels du chinchilla.

Le chinchilla est un très bon animal de compagnie curieux et vifs. Ce sont des animaux nocturnes, il est donc préférable de s’en occuper la nuit tombée.

Quelle est la morphologie du chinchilla ?

L'ossature du chinchilla

Le chinchilla est un vertébré qui possède donc une colonne vertébrale ainsi qu’un squelette. Le chinchilla possède 20 vertèbres pour le Brevicaudata et 30 pour le Lanigera.
Son ossature est très fragile, il faut le manipuler avec grandes précautions.

La dentition du chinchilla

Le chinchilla possède généralement des dents jaune orangé qui poussent en permanence et qui ont besoin de ronger quelque chose afin d’être limées. Si votre chinchilla possède des dents blanches cela signifie qu’il manque de calcium.
Le chinchilla est un rongeur possédant 20 dents :

  • 4 incisives (2 supérieures et 2 inférieures) lui permettant de fendre sa nourriture.
  • 12 molaires (6 supérieures et 6 inférieures) permettant de broyer foin ainsi que les granulés.
  • 4 prémolaires (2 supérieures et 2 inférieures)

Les oreilles du chinchilla

Les oreilles du chinchilla sont de petites tailles et sont très sensibles lui permettant d’entendre le moindre bruit. Elles servent également de régulateur thermique en évacuant la chaleur par les nombreux vaisseaux sanguins les composants.

Les yeux du chinchilla

Le chinchilla possède des yeux de taille moyenne, leur permettant de voir de jour comme de nuit. Cependant sa vision la journée est nettement moins bonne, cela peut expliquer son comportement nocturne. Ses yeux sont placés de façon à lui permettre de voir de façon panoramique.

Le pelage du chinchilla

Les chinchillas possèdent un pelage très doux qui est malheureusement utilisé dans l’industrie vestimentaire. C’est par ailleurs l’un des animaux possédant la plus grande densité de fourrure au centimètre carré avec 60 poils par follicule et 20 000 poils par cm 2.

Ce pelage est également très épais grâce à ses 2 types de poils :
- Le poil de garde, qui est très épais et a un rôle de soutien.
- Le poil de bourre a la particularité de se fractionner en une soixantaine de fibres très fines, ce qui lui permet d’emprisonner

l’air et de les protéger du froid. Ce poil est à l’origine de sa douceur. Le poil du chinchilla n’est pas imperméable.

Le standard de poil est agouti (tricolore), le ventre du chinchilla ne présente néanmoins que 2 couleurs. Ces différences de couleurs s’observent lorsque l’on souffle sur son poil, on distingue ainsi 3 anneaux concentriques généralement gris à la base du poil, blanc ainsi que gris foncé.
Il existe cependant différentes autres robes tel que beige, black velvet, diamant bleu, ebony, saphir, violet, wilson …

Que mangent les chinchillas ?

Les chinchillas sont souvent sujet à une alimentation déséquilibrées qui cause leur mort prématurée. L’alimentation d’un chinchilla domestique doit se rapprocher le plus à celle à l’état sauvage qui est sèche, riche en fibre et dont la teneur énergétique est faible.

À l’état sauvage les chinchillas raffolent des fleurs de cactus, cette alimentation est difficilement trouvable en grande quantité dans nos régions c’est pour cela qu’il est conseillé de nourrir son chinchilla avec du foin et des granulés.
Le foin est indispensable et doit représenter l’aliment de base, il doit être mis sans restriction et doit être de bonne qualité. Il existe de nombreux foins pouvant convenir aux chinchillas comme le foin de fleurs, le foin des alpes, le foin d’avoine, le foin de fléole ou l’incontournable foin de Crau.

L’alimentation du chinchilla doit ensuite être complété par des granulés ainsi que des compléments alimentaires et quelques friandises.

La composition du granulé doit être vérifiée, en effet, ces derniers doivent être composés de 15 à 18% de protéines, 15 à 18% de fibres ou de cellulose ainsi que de 2 à 5% de matières grasses. Les granulés doivent être donnés en quantité limité, environ 20 à 30g par jour pour un chinchilla adulte.

Il est possible ensuite de rajouter quelques compléments et friandises mais il faut faire attention à ce que ces derniers soient secs car le tube digestif du chinchilla n’est pas adapté pour une alimentation contenant de l’humidité. Vous pouvez donc lui donner des épis de maïs séchés, des fruits et légumes déshydratés, des graines, des herbes séchées ainsi que des racines de plantes.

Faites néanmoins très attention à ce que vous lui donnez car pas toutes les plantes, graines, bois ou légumes sont bons pour lui, bien au contraire.

Parmi les aliments à proscrire on retrouve : l’avocat, les baies de gui, les glands, le chou-fleur, le marron d’Inde, la pomme de terre, les cacahuètes, les noisettes, l’amande, les céréales, les noix, les graines de blé, le philodendron, le dieffenbachia, l’aconit, l’anémone, l’anagallis, la belladone, le bouton d’or, la ciguë, le colchique, le coquelicot, l’euphorbe, la fougère, la jonquille, le mercuriale, le mouron, la moutarde, le muguet, le pavot, la primevère, la renoncule, la stramoine, le bois de bouleau, le bois de cèdre, le bois de chêne, le bois d’épicéa, le bois d’eucalyptus, le bois de genévrier, le bois de noyer, le bois de réglisse, le bois de sapin, le bois de saule pleureur, le bois de sureau, le bois tilleur, ainsi que tous les bois d’arbres fruitiers.

Pour en savoir davantage sur les chinchillas, ou pour avoir le droit de les faire reproduire, Zoopro vous propose de passer l'ACACED (attestation de connaissances) "autres animaux de compagnie"