zoopro formations animaux
Tél : 09 53 05 96 37

Suivez-nous

Facebook   youtube   Instagram   linkedin
Bien-être animal, la formation obligatoire pour les élevages français

Bien-être animal, la formation obligatoire pour les élevages français

C’est suite aux scandales révélés par L214 qu’un arrêté à été créé pour instaurer dans les élevages français l’obligation d’un référent formé sur le bien-être animal. Le Ministre de l’Agriculture, déclare dans un communiqué : “À compter du 1er janvier 2022, tous les élevages d'animaux domestiques (animaux de rente, de compagnie, équidés) et d'animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité devront désigner un référent en charge du bien-être animal.”. Il ajoute également que le référent peut-être soit le responsable de l’élevage soit l’un de ses employés désigné au préalable. 


Mais c’est seulement pour les élevages de porc et de volailles que la formation sera obligatoire. A compter du 1er janvier, les référents désignés auront 6 mois pour commencer leur formation, et 18 mois pour l’achever. 


Dans le cas des autres filières, la formation pourra être suivie de manière volontaire. Des formations pourront être également financées dans le cadre du plan de relance comme “Par exemple, avec la mesure abattoirs du plan de relance ce sont plus de 1 800 employés qui ont pu suivre des formations en 2021.” précise le Ministre de l’Agriculture


Pour rappel, l’Organisation mondiale de la santé animale définit le bien-être animal selon plusieurs 5 libertés fondamentales : 


? Ne pas souffrir de faim et de soif – grâce au libre accès à de l’eau fraîche et à un régime alimentaire apte à entretenir pleine santé et vigueur ; 

? Ne pas souffrir de contrainte physique – grâce à un environnement approprié, comportant des abris et des zones de repos confortables ; 

? Être indemne de douleurs, de blessures et de maladies – grâce à la prévention ou au diagnostic et au traitement rapide ; 

? Avoir la liberté d’exprimer des comportements naturels – grâce à un espace et à des équipements adéquats, et au contact avec des animaux de la même espèce ; 

? Être protégé de la peur et de la détresse – grâce à des conditions d’élevage et à un traitement évitant la souffrance mentale


La formation, qui pourra être financée par Vivea et Ocapiat, se décline en quatre formats, qui s’appuient sur ces différentes libertés : 


  • Thématique 1 : approche globale du bien être animal 

  • Thématique 2 : Prévention de la souffrance, des blessures et de leurs conséquences

  • Thématique 3 : Prévention et maintien de la santé des animaux

  • Thématique 4 : Environnement de l’élevage et lien au bien-être


Chacune de ces thématiques doivent être élaborées en compagnie d’un vétérinaire et seront dispensées par un formateur ayant lui-même suivi une formation sur le bien-être animal. 


D’une durée de 7h, la formation pourra se faire en présentiel, mais également à distance via un support numérique. 


Zoopro devrait prochainement proposer cette formation, que ce soit pour les professionnels de l’élevage mais aussi pour ceux qui souhaitent apporter cette plus-value à leur parcours professionnel. En effet, à présent, le bien-être animal est une garantie indispensable dans les métiers animaliers.