zoopro formations animaux
Tél : 09 53 05 96 37

Suivez-nous

Facebook   Twitter   Instagram
La vente en animalerie interdite à partir de 2024

La vente en animalerie interdite à partir de 2024

Cette semaine de nombreuses mesures contre la maltraitance animale ont pu être discutées par les députés de l’Assemblée nationale. Les discussions ont mené à l’adoption d’amendements concernant la vente de chiens et chats en animalerie et sur Internet.


Quand est-ce que la vente d’animaux en animalerie sera interdite ?

Dès 2024 les chiots et chatons ne seront plus mis en vente dans les animaleries.

L’interdiction de vente de chiens et chats en animalerie a pour but de réduire conséquemment les achats compulsifs de ces animaux qui conduisent à des milliers d’abandons chaque année.

Les animaux présentés en vitrine de ces magasins sont très souvent sevrés précocement et sont victimes d’une mauvaise socialisation. Cependant, cette réglementation ne s’appliquera pas aux NAC tels que lapins, souris, serpents, cochons d’indes ou oiseaux pour le moment.


Comment la vente d’animaux de compagnie sur internet sera-t-elle réglementée ?

La vente de tous les animaux de compagnie, chiens, chats et NAC, sera restreinte sur internet.

Le commerce de ces animaux sera exclusivement réservé aux éleveurs professionnels disposant d’une formation, et aux refuges acceptant les dons.

Une charte d’encadrement a également été signée pour l’ensemble des ventes d’animaux sur la plateforme Leboncoin. En effet, chaque annonce devra présenter d’avantage d’informations sur les animaux comme l’âge, la race, les vaccinations, le numéro d’identification, afin d’éviter toute arnaque. Cependant, d’autres plateformes comme Facebook n’ont pas été concernées par cette charte alors que de nombreuses ventes s’effectuent par ce biais.

En France plus de 80% des ventes d’animaux de compagnie se déroulent sur Internet. Cette proportion est préoccupante car la plupart de ces ventes ne sont pas suffisamment contrôlées et incitent à l’achat sans réflexion sur les responsabilités d’une adoption.


Plus tôt dans la semaine, un « certificat de connaissance » a été voté par les députés afin de sensibiliser et responsabiliser toute personne ayant intention d’adopter un animal de compagnie. Cette mesure permettra de dissuader les personnes d’acheter compulsivement les animaux de compagnie et d’éviter les abandons.

Chaque année plus de 100,000 animaux se retrouvent abandonnés par leurs maîtres et se retrouvent en refuge alors qu’ils ne disposent pas d’espace suffisant. Les protecteurs des animaux attendent impatiemment les résultats de telles mesures et leur efficacité.