zoopro formations animaux
Tél : 09 53 05 96 37

Suivez-nous

Facebook   Twitter   Instagram
La Chine ne testera plus les cosmétiques français sur les animaux

La Chine ne testera plus les cosmétiques français sur les animaux

Ces dernières années, la lutte pour la défense des animaux est en plein débat. De nombreuses espèces animales sont encore utilisées à des fins commerciales et sont victimes de maltraitance. L’expérimentation animale en laboratoire est toujours présente dans la plupart des pays mais le secteur du cosmétique présente les meilleures avancées en faveur des animaux.

Les expérimentations animales de produits cosmétiques sont-elles autorisées en Europe ?

L’interdiction des essais de produits cosmétiques sur les animaux en Europe est entrée en vigueur en 2009. Celle-ci interdit la commercialisation de tout produit cosmétique passant par des expérimentations animales. Cette interdiction a épargné la vie à des millions de lapins, cochons d’Inde, rats, ou souris. De nouvelles méthodes alternatives se montrant très performantes ont été utilisées pour remplacer ces essais. Au nombre de plus de 200, ces nouvelles techniques sont validées par l’Organisation de la Coopération et de Développement Économique. 


En Chine, les essais cosmétiques sur les animaux sont-ils interdits ?

En 2021, la Chine reste un des plus gros pays où les tests de produits cosmétiques sur les animaux sont obligatoires. De plus, beaucoup de pays exportant vers la Chine voient leurs produits testés sur les animaux dès leur arrivée sur le territoire. Ces essais sont menés par les autorités sanitaires locales afin d’autoriser leur commercialisation sur le territoire chinois.


Les produits cosmétiques Français importés en Chine sont-ils soumis à des essais sur les animaux?

En 2021, la France a fait un grand pas en avant pour la cause animale en Chine. Désormais, les produits cosmétiques issus de France ne peuvent plus être soumis à des essais sur les animaux une fois arrivés en Chine. Seuls les produits solaires et colorants capillaires ne peuvent passer outre cette réglementation.  Mascara, shampoing, blush, parfum, ces produits français ne seront plus testés sur les animaux pour vérifier qu’il n’y ait pas d’irritation sur les yeux ou la peau.


Quel certificat les fabricants français de cosmétique devront-ils présenter aux autorités chinoises?

Les marques de cosmétique devront obtenir un certificat de conformité aux bonnes pratiques de fabrication et d’évaluation de sécurité délivré par l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament). De cette manière, les produits français ne seront plus soumis à des tests obligatoires sur les animaux dès leur entrée dans le pays.


Ces nouveaux accords et réglementations entre la France et la Chine sont une avancée pour les droits des animaux et la condition animale. Plusieurs milliers de vies animales seront épargnées. Malheureusement trop de pays pratiquent encore l’expérimentation animale alors que la science offre une multitude de nouvelles méthodes pour la substituer. Les consommateurs sont appelés à se renseigner davantage sur l’origine de leurs produits, car encore beaucoup trop d’enseignes cosmétiques arrivent à passer au travers des réglementations au détriment des animaux.