zoopro formations animaux
Tél : 09 53 05 96 37

Suivez-nous

Facebook   Twitter   Instagram
 L’entreprise Mars investit dans les cliniques vétérinaires

L’entreprise Mars investit dans les cliniques vétérinaires

Le groupe alimentaire Mars est déjà reconnu mondialement dans le secteur de l’alimentation canine et féline avec les marques Pedigree et Whiskas.

Afin de se diversifier, la société avait déjà acheté en 2017 VCA, un réseau américain comportant plus de 800 cliniques vétérinaires

En 2018, c’est le réseau de cliniques vétérinaires Suédois Anicura qui avait été acheté.


Pourquoi investir dans des cliniques vétérinaires ?

Aujourd’hui Mars détient près de 2 600 cliniques vétérinaires dans le monde. 

En effet, les animaux prennent une place importante dans la société et ils nécessitent des soins. Leur nombre augmente constamment et c’est pour cela que les cliniques vétérinaires sont essentielles. Cette diversification est donc lucrative et est mise en place sur un marché d’avenir.

Néanmoins, elle n’empiètera pas sur les marques d’alimentation animale. En effet Pierre Tardif, directeur général d’Anicura France explique que « C'est un axe de diversification, totalement séparé de la production de croquettes du groupe. D'ailleurs nos établissements n'en vendent pas tous. »

La stratégie de ces cliniques vétérinaires est d’offrir la possibilité aux propriétaires d’animaux de pouvoir se tourner vers des spécialistes possédant une grande technique dans le domaine des soins animaliers. De nombreuses maladies animales ne possèdent, à l’heure actuelle, aucun traitement et l’objectif de ces cliniques est de mettre en place des recherches afin de trouver des solutions efficaces et durables.


Des investissements prévus en France ? 

Anicura est déjà présent en France et il est prévu d’allouer un budget à ces cliniques afin de les moderniser et les agrandir. Il est important d’importer les nouvelles techniques efficaces utilisées dans les autres pays.

 En effet, les infrastructures sont trop simples en France et c’est d’ailleurs un pays très éloigné, au niveau des avancées technologiques mises aux services des animaux, par rapport au Japon ou aux États-Unis.